Service de CEP

Conseiller en Énergie Partagé (CEP)

Un accompagnement personnalisé pour une meilleure performance énergétique

Qu’est ce qu’un CEP ?

Un CEP, Conseiller en Énergie Partagé, est une personne ayant pour mission d’accompagner les collectivités dans l’amélioration de la performance énergétique de leur patrimoine. Cette notion de patrimoine comprend :

  • Les bâtiments
  • Le réseau d’éclairage public
  • La flotte de véhicules

Les missions du CEP

L’inventaire du patrimoine

La première étape est de bien recenser l’ensemble du patrimoine de la collectivité :

  • Nombre de bâtiments communaux ou communautaires (mairie, église, salle polyvalente, gymnase ou autres)
  • Nombre d’armoires d’éclairage public et nombre de points lumineux présents sur la commune, voire sur l’intercommunalité
  • Nombre de véhicules et/ou engins de la commune ou de l’intercommunalité

Même si cette étape peut sembler anecdotique, il est important d’y passer le temps nécessaire pour ne pas en oublier et risquer de réduire alors le potentiel d’économies d’énergie de la collectivité.

Le diagnostic énergétique

Après l’étape de recensement, vient l’étape de l’analyse. L’objectif ici est de prendre séparément chaque élément du patrimoine (bâtiments, armoires EP, véhicules) et d’en dresser un bilan pour en déterminer :

  • Sa consommation (en kWh)
  • Son émission de gaz à effet de serre (en kg de CO2)
  • Son coût pour la collectivité (en €)

Pour mener à bien cette analyse, nous demandons à la collectivité de nous transmettre, dans la mesure du possible, l’ensemble des factures énergétiques dont elle dispose (eau, gaz, électricité, fioul, carburant…)

L’analyse se matérialise en un rapport complet et détaillé présentant, entre autres, les informations suivantes :

  • Des graphiques sur les consommations par période de temps
  • Les coûts (en €) pour chaque élément du patrimoine sur des périodes de temps
  • Des graphiques comparatifs avec la répartition des coûts énergétiques

Ce rapport sera partagé et présenté à la collectivité à l’issue de la première année de la mission.

Le plan d’actions

L’analyse permet de mettre en avant les bonnes pratiques et équipements économes de la collectivité. A l’inverse, il permet également de souligner les points plus défavorables concernant la performance énergétique.

L’objectif de la suite de la mission est donc, à partir du diagnostic précédent, d’établir un plan d’actions. Sur le principe de priorité, ce travail va permettre l’élaboration d’actions à court, moyen et long termes.

A titre d’exemple, ces actions peuvent être :

  • Court terme : changer un abonnement électrique trop important, travailler sur les consommations d’eau par des équipements légers, bien planifier les moments de chauffage d’un bâtiment en fonction du planning d’utilisation.
  • Moyen terme : Travaux de changement de chaudière, travaux légers du type changement de fenêtre, petite isolation.
  • Long terme : création d’un réseau de chaleur, travaux importants sur un bâtiment.

Tout comme le diagnostic énergétique, ce plan d’actions se matérialise sous forme d’un rapport et donnera lieu à une présentation auprès de la collectivité.

L’accompagnement dans la mise en œuvre

Suite à la définition et à la présentation des axes prioritaires pour réaliser les économies d’énergie par le CEP, il appartiendra à la collectivité de décider de lancer ou non les travaux préconisés.

Lors de cette phase, le CEP pourra accompagner la collectivité dans plusieurs démarches en la conseillant sur :

  • La rédaction des cahiers des charges
  • L’analyse des offres
  • Des visites de chantiers
  • L’identification des aides financières …

Toutefois, la mission du CEP ne sera pas aussi complète que celle d’un assistant à maîtrise d’ouvrage.

Sensibiliser et informer sur la Transition Énergétique

En parallèle des missions précédentes, le CEP a pour but d’informer et de sensibiliser les élus locaux aux champs de la Transition Énergétique.

Cela passe par l’organisation et l’animation de réunions de présentation et d’ateliers d’échange, à destination des élus et des équipes. Des documents type “flyers d’information” peuvent également être transmis. Différents thèmes peuvent être abordés selon l’envie des collectivités, comme par exemple :

  • Les énergies renouvelables
  • Les projets d’isolation
  • Les technologies nouvelles à haute performance énergétique ….

Notre Conseiller en Énergie Partagé

Coût du service CEP

Pour les communes

Pour bénéficier du service, nous demandons aux communes la participation financière suivante :

1,5 € TTC/ habitant / an avec un plancher de 800 € TTC / an. La durée de la convention étant de 3 ans, les montants à titre d’exemple sont les suivants :

Nom de la communeNombre d’habitantsAnnée N (€) Année N+1 (€) Année N+2 (€)Total sur 3 ans (€)
Commune 12008008008002 400
Commune 26009009009002 700
Commune 33 0004 5004 5004 50013 500

Pour les EPCI

Pour bénéficier du service, nous demandons aux EPCI la participation financière suivante :

300 € + 200 € / bâtiment / an TTC. La durée de la convention étant de 3 ans, les montants à titre d’exemple sont les suivantes :

Nom de l’epciNombre de bâtimentsAnnée N (€) Année n+1 (€) Année N+2 (€)Total sur 3 ans (€)
EPCI 127007007002 100
EPCI 251 3001 3001 3003 900
EPCI 3102 3002 3002 3006 900

Diaporama de présentation