Mobilité

Chiffres autour de la mobilité

Équiper et moderniser le territoire

Trajets domicile-travail

En France métropolitaine, la voiture est de loin le mode de transport le plus utilisé pour les trajets domicile-travail. Bien que la répartition soit un peu plus équilibrée avec le transport en commun, le vélo, le trajet à pied pour des distance de moins de 3km, plus on augmente la distance à parcourir, plus la part des trajets réalisés en voiture augmente.

En prenant en compte les 2 diagrammes ci-dessus, on comprend rapidement la forte prédominance de la voiture. Or, si on met en parallèle l’autonomie des véhicules électriques, qui est actuellement de 150 à 400km environ, cela laisse à penser que ce type de motorisation est parfaitement adapté aux trajets domicile-travail. Et ce, d’autant plus si le lieu de travail propose un dispositif de branchement pour recharger son véhicule.

La recharge électrique

Recharge à domicile

La recharge à domicile représente entre 90 et 95% des recharges effectuées par les utilisateurs de véhicules électriques. En général, la prise se trouve dans un garage ou au niveau de l’espace de stationnement devant l’habitation. Dans un territoire rural comme le département des Vosges, la grande majorité des utilisateurs ont à leur disposition un espace de stationnement dédié. Toutefois, pour l’habitat vertical en zone urbaine, on peut imaginer des places équipées de prise sur des parkings situés à proximité des logements.

La plupart du temps, ces recharges sont de type “Normal” avec des faibles puissances (3,7kVA en général) et donc un temps de recharge long (pour une recharge pendant la nuit par exemple).

Recharge sur l’espace public

La recharge sur voirie publique (secteur visé par le SDEV) représente entre 5 et 10% des recharges. Ces bornes sont généralement positionnées dans les centres-bourgs avec des commerces, sur des parkings de supermarchés, ou encore associées à des équipements sportifs/culturels.

La puissance est plus importante que celle à domicile. En général, on va retrouver de la recharge “Accélérée” autour des 22kVA permettant une recharge quasi-complète de la batterie dans un délai très raisonnable de 1h à 3h.

Les recharges rapides avec des grosses puissances (>50kVA) vont être nécessaires le long des grands axes routiers importants (A31, RN57, RN66, RN59). Dans ce cas de figure, l’automobiliste va vouloir s’arrêter le moins de temps possible. Pour cela, la recharge rapide propose une recharge quasi-complète en environ 30 minutes (le temps de faire une courte pause et de repartir).


Attention au type de courant utilisé :

  • Courant Alternatif (AC)
  • Courant Continu (DC)

Certains véhicules (comme la Renault Zoé) vont facilement accepter des fortes puissances en courant AC. Par contre, d’autres seront bridés et ne pourront recharger à des puissances >7kVA uniquement en courant DC. Il est donc important d’être attentif aux types de courants pour offrir un service optimal à tous les véhicules/utilisateurs